Atelier sur l’utilisation des nouvelles technologies dans les processus électoraux

Une assemblée générale extraordinaire s’est également tenue en marge de l’atelier

Les 22 et 23 novembre derniers s’est déroulé l’atelier sur l’utilisation des nouvelles technologies dans les processus électoraux organisé par le Réseau de compétences électorales francophones (RECEF) en collaboration avec International IDEA et la Commission nationale des élections du Cap-Vert. Par son financement, l’Organisation internationale de la Francophonie a contribué à la réalisation de cet événement.

Cet événement a connu un grand engouement avec la participation de plus de 60 représentants de quelques de 30 administrations électorales de pays des Amériques, d’Asie, d’Europe, d’Afrique et du Moyen-Orient. De plus, plusieurs représentants de nombreuses organisations internationales spécialisées dans l’appui des processus électoraux ont également partagé leurs expériences relatives à l’introduction de nouvelles technologies électorales, contribuant au succès de l’événement. L’atelier s’est déroulé simultanément en français, en anglais et en portugais, avec l’aide d’un service d’interprétation simultanée. Cet événement a ainsi fait rayonner la langue française et les démocraties francophones au-delà des frontières de la Francophonie.

La programmation de l’événement, qui était structurée en cinq ateliers de travail, a permis d’approfondir différents aspects de la problématique globale, notamment :

  • le bilan des dernières années en matière de nouvelles technologies;
  • l’impact des technologies dans l’ensemble du cycle électoral;
  • le processus décisionnel menant à l’adoption de nouvelles technologies;
  • les processus d’approvisionnement technologique et le renforcement des capacités nationales en informatique;
  • et les tendances émergentes et les prochaines innovations technologiques.

À la suite de deux jours d’échanges de partages de différentes expériences nationales, il a été possible de retenir certaines conclusions générales, qui seront consignées dans un rapport synthèse, qui sera diffusé au début de l’année 2018.

Liste des présentations réalisées lors de l’atelier

L’Organisation arabe des organismes de gestion des élections
Madame Badrieh M.A. Al-Balbisi
Secrétaire-Général du Réseau des OGE Arabes

Le bilan de l’utilisation de la technologie dans le monde
Peter Wolf
Directeur technique, IDEA International

Quelques exemples d’innovations technologiques en Afrique de l’Ouest
Mathias Hounkpe
Administrateur du programme gouvernance politique et consolidation démocratique à OSIWA

L’intégration des nouvelles technologies électorales: l’expérience irakienne
Abbas Sabah Qasim Al-Jawabir
Directeur NTIC, Commission électorale, Irak

Les principaux enjeux et les leçons apprises en matière de technologie électorale
Mike Yard
Expert électoral, IFES

Une longue expérience avec les technologies dans les élections : les expériences des Philippines
Al Perreno
Membre de la Commission des élections des Philippines

Les listes électorales et les cartes d’identification au Mali : bilan des dernières années
Général Siaka Sangaré
Délégué général des élections du Mali et président du RECEF

L’utilisation des technologies dans les élections au Cap-Vert : bilan et perspectives (version portugaise)
Maria Do Rosário Lopes Pereira Gonçalves
Présidente de la Commission nationale des élections du Cap-Vert

L’impact des nouvelles technologies sur l’ensemble du cycle électoral : le cas du Brésil
Elmano Amancio De Sa Alves
Conseiller au Département des technologies de l’information et des communications au Tribunal électoral supérieur du Brésil

De l’identification des objectifs à la proposition de solutions : les étapes du processus décisionnel
Karine Morin
Chef de Cabinet à Élections Canada

Étude de faisabilité et grille d’analyse globale – le cas du vote électronique en Namibie
Urich Freyer
Commissaire à la Commission électorale de Namibie

Facteurs à considérer dans le choix d’un fournisseur  – l’expérience de la Guinée
Me Amadou Salif Kébé
Président, Commission électorale nationale indépendante de la Guinée

Les enjeux politiques et juridiques de la sécurité informatique et technologique dans le processus électoral roumain
Christian-Alexandru Leahu
Chef du département législatif à l’Autorité électorale permanente de Roumanie

Gestion et entretien des solutions technologiques en Mauritanie
Mohamed Ould N’Tilitt
Directeur de l’informatique et du fichier électoral à la CENI de Mauritanie

Le rôle des organismes de gestion des élections dans le développement de l’expertise technologique : étude de cas du Québec
Sébastien Allard
Directeur des ressources informationnelles au Directeur général des élections du Québec

Étude de cas jordanienne : approvisionnement des technologies électorales
Mahmood Zain
Directeur NTIC à la Commission électorale nationale de la Jordanie

Les listes électorales et les cartes d’électeurs au Sénégal : approvisionnement technologique et expertise nationale
Issa Sall
Commissaire à la CENA du Sénégal

Les principales tendances émergentes en matière de technologie électorale
Fabio Bargiacchi
Directeur exécutif, Centre européen d’appui aux élections

Les avancés à surveiller en matière de technologie électorale – l’approche de l’Afrique du Sud
Melanie Du Plessis
Directrice NTIC à la Commission électorale de l’Afrique du Sud

Assemblée générale extraordinaire

En marge de l’atelier, le RECEF a également tenu une assemblée générale extraordinaire dans l’objectif d’élire deux administrateurs pour combler des postes vacants. La présidente de la Commission nationale des élections du Cap-Vert et le président de la Commission électorale nationale indépendante de Madagascar ont été élu à l’unanimité.

Madagascar sera d’ailleurs le pays hôte du prochain séminaire du RECEF qui se tiendra dans la semaine du 19 mars 2018. Il aura pour thème : « Un processus électoral inclusif favorisant la participation des femmes et des minorités ».

Photographies de l’événement

Les participants au séminaire
Les travaux de l’Atelier sur les nouvelles technologies électorales
Entrevue du Président du RECEF, le Général Siaka Sangaré, avec la Télévision du Cap-Vert (TCV)
La synthèse des travaux du séminaire présentée conjointement par International IDEA, la Commission nationales des élections du Cap-Vert et par le RECEF

 

 

 

 

 

 

L’Assemblée générale du RECEF

 

Les membres du Bureau du RECEF, M. Rakotomanana de Madagascar, le Général Sangaré du Mali, Mme Lagacé du Québec et Mme Gonçalves du Cap-Vert
Dernière mise à jour : 6 décembre 2017